En tant qu’enseignant démocratique je fais constamment attention pour ne pas perpétuer de préjugés dans mon enseignement. Je réfléchis à mes propres préjugés, à mon identité culturelle et à l’influence qu’ils peuvent avoir sur mon enseignement et sur ma façon d’aborder certains sujets et certains groupes de différentes origines culturelles, ethniques, religieuses, etc. En tant qu’enseignant démocratique, je fais attention au vocabulaire choisi et évite la mentalité eux⁄nous qui met l’accent sur les différences. Je cherche plutôt à mettre l’accent sur ce qui unit les êtres humains.

À présent, je ne dis plus, « Ils sont exotiques, c’est intéressant », je dis plutôt « Il y a plusieurs façons de voir les choses, tentons d’en savoir plus! »

J’évite les généralisations telles que « Dans les pays en développement, les gens sont moins éduqués », « Les Chinois sont… », « Dans ce pays, les femmes sont… », etc.

Je n’encourage pas seulement la recherche sur le folklore d’une autre culture, mais bien sur les façons de vivre aujourd’hui, les réalisations culturelles actuelles, la vie des enfants au loin ET SURTOUT sur les RESSEMBLANCES entre la vie d’ici et d’ailleurs. 

Advertisements

About UNICEF Québec

Responsable du programme Le monde en classe d'UNICEF Canada, bureau du Québec

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s